Quels sont les dangers du paludisme ?

Si la plupart des parasites du paludisme ne sont pas nécessairement mortels, les accès de fièvre, les frissons, etc. qui en résultent peuvent provoquer une grande faiblesse. Le parasite plasmodium falciparum, quant à lui, peut entraîner de graves complications, notamment un faible taux de sucre dans le sang, une accumulation anormale de liquides dans les poumons, des hémorragies spontanées, un collapsus circulatoire et un choc.

Il peut même être fatal, comme lorsqu’il provoque le très redouté paludisme cérébral, souvent décrit comme un coma inexorable. Le paludisme est très dangereux pour les femmes enceintes et les enfants à naître, qui sont susceptibles de développer les cas les plus graves de paludisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.