Chikungunya

Le chikungunya est une maladie virale transmise par la piqûre de moustiques Aedes Aegypti infectés. Elle provoque de la fièvre, de fortes douleurs articulaires et des éruptions cutanées sur le corps.

Le virus du chikungunya (CHIKV) est un arbovirus, c’est-à-dire un virus transmis par les arthropodes et membre du genre Alphavirus, dans la famille des Togaviridae.

Le premier foyer de la maladie a été observé en 1952, sur le plateau Makonde, le long de la frontière entre la Tanzanie et le Mozambique. La maladie est surtout présente en Afrique, en Asie et sur le sous-continent indien.

Elle a été décrite pour la première fois par Marion Robinson et W.H.R. Lumsden en 1955. Le nom “Chikungunya” est dérivé d’une racine verbale de la langue Kimakonde qui signifie “ce qui se courbe” et fait référence à la posture voûtée qui se développe en raison des symptômes arthritiques de la maladie.

Comme la maladie partage certains signes cliniques avec la dengue, elle peut être mal diagnostiquée dans les régions où la dengue est courante.

Il n’existe aucun traitement curatif de la maladie. Il s’agit d’une infection autolimitée et la plupart des patients se rétablissent complètement. Aucun décès, aucun cas neuro-invasif ni aucun cas hémorragique lié à l’infection par le chikungunya n’a été documenté de manière concluante dans la littérature scientifique.

Le traitement du chikungunya est axé sur le soulagement des symptômes.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.